Index Races Chiens
Taille(s): Grand

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Akita Inu, Trésor National du Japon

Menacée de disparition, cette très ancienne race de chien primitif est protégée par le gouvernement japonais à partir de 1934.
On lui donne le statut de "patrimoine national" et "Trésor National".
"Hatchi" (en fait Hachiko), le héros légendaire du Japon pour sa loyauté envers son maître, et celui du film, est un Akita Inu.

Photo Chien adulte:
Photo Chiot:

Les people en sont fous

Le Akita Inu a adopté:

  • Richard Gere dans le film "Hatchi" (mais pas dans la réalité).

    ,

Race

Prix moyen 1 000 à 1 500 €
Classification FCI Groupe 5 : Spitz et chiens de type primitif. // Section 5 : Spitz asiatiques et races apparentées. Sans épreuve de travail.
Club de Race et associations

Club Français des Chiens Nordiques & Spitz du Japon

Autres noms Pas d'autre nom connu (ou donnée à compléter)
Variantes de race
Cousins proches

Caractéristiques

Couleur et poil

Poil court et très dense

Les couleurs du Akita sont Rouge-fauve, sésame (poils rouge-fauve avec pointes noires), bringé et blanc.

Toutes ces couleurs, sauf le blanc, doivent présenter de "l'Urajiro".
L'Urajiro est un poil blanchâtre sur les faces latérales du museau, les joues, sous la mâchoire, sur la gorge, le poitrail et le ventre, sur la face inférieure de la queue et la face interne des membres.

Le Akita Inu est apprécié pour son poil qui lui donne un aspect de peluche vivante: en particulier le sous-poil est souple et dense.

Poids et taille au garrot
  • femelle : 30.0 kg à 50.0 kg pour 58.0 cm à 64.0 cm
  • mâle : 30.0 kg à 50.0 kg pour 64.0 cm à 70.0 cm
Adaptation au climat

Attention: ce chien ne supporte pas la chaleur.

De façon générale, les chiens supportent mal les climats chaud et les hautes températures, car ils ne transpirent pas comme nous. Ils peuvent être victime de surchauffe et de coups de chaleur, parfois mortels. Lire ces articles: coup de chaleur du chien et chiens qui supportent la chaleur.

Aptitudes

Autrefois chien de chasse, et chien de chasse à l'ours en particulier. N'oubliez jamais les origines et l'utilisation d'origine d'une race: elle détermine les grands traits de son caractère. Aujourd'hui le Akita Inu est un chien de compagnie prisé.

Temperament / education

Calme, fidèle, docile et réceptif, le Akita Inu est un chien de type Spitz, robuste et vigoureux. C'est le plus grand des chiens japonais de ce type.
Son regard exprime un mélange de naïveté et de détermination.

Autrefois chien de chasse (chasse à l'ours tout de même...), ce chien extrêmement intelligent et affectueux est un chien de compagnie très apprécié en Europe.

Renseignez-vous bien sur les contraintes des chiens Akita auprès d'éleveurs et de clubs de race.

Education

Son caractère indépendant, fier et parfois même fougueux, exige une éducation ferme, mais sans brutalité, ce qui peut en faire un chien agressif: n'oubliez pas ses origines.
Le Akita Inu ne se dresse pas, il s'éduque.
L'ordre de rappel doit être appris très jeune, et souvent travaillé toute la vie du chien.

Pour qui

Grand chien très sportif, le Akita Inu a besoin d’exercice. S'il peut s'adapter à la vie citadine, vous devrez lui proposer quotidiennement de longues promenades pour qu'il puisse se dépenser et se maintenir en forme.

Attention : c'est un chien-chat.
Il a le même genre de tempérament que les chiens nordiques (Husky et autres chiens de traîneau) et autres chiens dits "primitifs".
Comprenez qu'il n'est pas docile comme un berger, et n'aura aucune envie d'apprendre comme le peut un caniche.

Ce n'est absolument pas un chien servile. Mais un très bon collaborateur.
Digne de confiance et actif, il s'avère bon chien de garde, tout en étant calme, fidèle, docile et réceptif.

Ne vous fiez pas à son allure de peluche vivante.
S'il a la bonne bouille du nounours, il en a aussi certains aspects de caractère.

Le Akita Inu est un concentré impressionnant de qualités, mais qui cache un caractère très trempé et très dominant.
Ce n'est donc pas un  chien à mettre entre toutes les mains.
Son intelligence rare et son tempérament auraient tôt fait de mettre à mal un propriétaire manquant d'autorité naturelle, d'expérience avec les chiens, ou de disponibilité.

D'autre part, il admet très mal d'autres congénères dans le même foyer, même de sexe et race différents.
Ce qui peut finir de façon tragique.

Soins et alimentation

Le Akita Inu est un petit mangeur pour sa taille. Jadis au Japon, il était nourri avec du riz et du poisson.

Concernant l'alimentation du Akita Inu, reportez-vous aux conseils généraux sur l'alimentation des chiens, en tenant de sa taille, de son âge et de son niveau d'activité.
De l'eau propre doit toujours être à disposition, mais une consommation excessive doit amener une consultation chez le vétérinaire.

Entretien / Toilettage

Sa mue (2 fois par an) est impressionnante: il perd la totalité de ses poils, et ils sont denses...
Un "tueur d'aspirateur".

Maladies

Le Akita Inu est un chien de grande taille de constitution robuste. Le Akita Inu a relativement peu de maladies, mais elles ne sont pas toujours détectables aux tests d'hérédité:

  • Adénite Sébacée: maladie non mortelle, mais très grave, entraînant de grandes souffrances chez le chien (ce qui finit souvent par l'euthanasie). Elle se manifeste par une chute des poils, une peau noircie et une odeur de rance ou de moisi très prononcée, des croûtes et écailles en plaques ou sur tout le corps.
  • Hypothyroïdie: elle se révèle à la maturité du chien (symptômes:  anémie, fort taux de cholestérol, alopécie...). Elle nécessite un traitement à vie.
  • V.K.H. (Syndrôme de Vogt-Koyanagi-Harada): l'importance des symptômes varie selon les chiens, mais elle peut aller jusqu'au glaucome et à la cécité.
  • APR ouPRA (Atrophie Retinienne Progressive): dégénérescence de la rétine, et cécité

Vérifiez bien que les parents (ou grands-parents) de votre futur chiot ne souffre pas de ces maladies.

Origine

Le Akita Inu est originaire de la province d’Akita (au nord de l'île de Honshu) au Japon. C'est un chien primitif, de type Spitz.
Cette race de chien menacée de disparition est protégée par le gouvernement japonais à partir de 1934: on lui donne le statut de "patrimoine national" et "Trésor National".

INU veut dire chien en japonnais : donc,  Akita inu, chien de la province d'Akita.
Certaines traces attesteraient que le berceau de la race serait la ville d'Oda-té.

Le chien Akita Inu est une très ancienne race, dont on trouve les premiers spécimens à l'ère Edo, au XVII° siècle. Ce chien est alors utilisé comme garde du corps des samouraïs.
Plus tard, il est utilisé comme chien de chasse à l'ours.
Il sera également chien de combat. Pour cet usage, on croise le Akita avec d'autres races: le Tosa et les mastiffs.

Après la seconde guerre mondiale, on ne trouve quasiment plus aucune trace de l'Akita Inu.
Grâce aux éleveurs japonais, cette superbe et fière race de chien refait surface, puis elle s'exporte aux Etats-Uni et en Europe. Les premiers spécimens de Akita Inu arrivent en France dans les années 1980.

Les races de chiens japonais sont de petite et moyenne taille à l'origine. Il n'y a aucune race de chien du japon de grande taille.
C'est vers 1603 qu'apparaissent des chiens de taille moyenne.
Ils proviennent de la province d’Akita: ce sont les chiens "Akita Matagis".
À partir de 1868, le croisement avec le Tosa et avec des Mastiffs produit des chiens Akita de grande taille.
Ces croisement font perdre à la race certaines caractéristiques des chiens de type Spitz .

Bien que les combats de chiens soient interdits en 1908, la race AKita Inu est préservée et améliorée, pour devenir une race de grands chiens japonais.
En 1931, 9 chiens d’élite reçoivent le titre de "Monuments Historiques".

Une race dangereusement menacée

La seconde guerre mondiale (1939-1945) a vu la fabrication de vêtements militaires en peaux de chiens. On ordonna à cette époque que tous les chiens soient confiqués pour cet usage, sauf les Bergers Allemands utilisés pour des tâches militaires.

Quelques éleveurs tentent de contourner l'obligation en croisant leurs chiens avec des Bergers allemands.
La fin de la seconde guerre mondiale connaît une population de Akitas non seulement très réduites, mais aussi partagée sous trois types différents: Akitas Matagis, Akitas chiens de combat, et enfin Akitas/Bergers allemands. La race est très sérieusement menacée. Après-guerre, les actions de restauration de pureté de la race Akita sont dévoyées par une mode préférant des chiens présentant des caractéristiques des Mastiffs et des Bergers allemands (lignée Kongo-go, ligne de sang Dewa). Cette mode permit de développer la notoriété du Akita qui redevient au goût du jour. Heureusement quelques amateurs avertis ont refusé ce type de chien comme vraie race japonaise. Ils tentent de restaurer la race pure originelle, en éliminant les caractéristiques des races étrangères, grâce au croisement avec des Matagi Akitas. Grâce à eux, la souche pure de l’Akita de grande taille (celle qui est développée de nos jours) a pu être stabilisée.

What do you think?

Send us feedback!

Commentaires  

0 # c'est super comme kdôFred Gina 12-10-2010 07:51
Hello sarah,
Contente pour toi: joli cadeau cette peluche. Tu nous raconteras comment ça se passe ? J'ai créé un sujet rien que pour toi sur le forum akita inu :
http://tout-toutou.fr/forum-chien-et-race-chien/forum?id=10
N'hésite pas à t'en servir pour raconter les premiers pas de ta petit boule (qui deviendra grande ...)
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 # lolsarah 10-10-2010 14:37
c tro cool jorai un akita inu dans ma maison a noel :lol: :lol: :lol: :D:D
Répondre | Signaler à l’administrateur