Index Races Chiens
Taille(s): Grand

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 
Photo Chien adulte:
Photo Chiot:

Les people en sont fous

Le Husky de Sibérie a adopté:

  • ,

    Peoples:
    Nicolas Vanier
    . Normal, c'est un explorateur.
    Et justement, il prépare une expédition en attelage en ce moment, pour participer aux 2 plus grandes courses de chien de traîneau : la Yukon Quest et l’Iditarod. On vous l'écrit pas [...], parce que c'est pas poli, mais tout le monde vous le souhaite Nicolas.

Race

Prix moyen 600 € à 1 000 €
Classification FCI Groupe 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif // Section 3 : Chiens nordiques de traîneau. Sans épreuve de travail.
Club de Race et associations
Autres noms Donnée à compléter
Variantes de race
Cousins proches

Caractéristiques

Couleur et poil

Le poil du Husky de Sibérie est double et bien fourni. Noter que l’absence de sous-poil à la mue est normale.
Toutes les couleurs sont admises, du noir au blanc pur. Il est commun d'observer des marques sur la tête, avec des dessins caractéristiques qu’on ne trouve pas dans d’autres races de chien.

Poids et taille au garrot
  • mâle : 20,5 à 28 kg pour 53,5 à 60 cm
  • femelle : 15,5 à 23 kg pour 50,5 à 56 cm
Adaptation au climat

De façon générale, les chiens supportent mal les climats chaud et les hautes températures, car ils ne transpirent pas comme nous. Ils peuvent être victime de surchauffe et de coups de chaleur, parfois mortels. Lire ces articles: coup de chaleur du chien et chiens qui supportent la chaleur.

Aptitudes

Le Husky de Sibérie est un chien de travail d'origine nordique, utilisé comme chien de trait. Cette race de chien de traîneau est très appréciée en compétition, pour sa vitesse. Intelligent et docile, il aime plaire à son maître. Ces caractéristiques font du Siberian un chien de travail efficace en compétition de traîneau. Ses cousins Malamut et Alaskan sont également des chiens nordiques appréciés en traîneau.

Tempérament / éducation

Le Husky de Sibérie est un chien au tempérament particulièrement gentil et doux, et se montre éveillé.
Il n'a pas le caractère possessif d’un chien de garde.
De fait il n'est pas méfiant envers les étrangers, et n’est pas agressif avec les autres chiens.

Le Husky adulte peut se montrer réservé, à la façon digne des sachems amérindiens.
Affectueux et s'adaptant aisément, même à des situations particulières, il n'est pas pour autant servile.

Par contre, en meute, le Husky sibérien n'est pas très coulant et ne s'entend pas avec ses congénères.

Plus intelligent que la moyenne, il est très indépendant, même s'il a besoin d'être proche de son maître.
Ceci peut décevoir les propriétaires en recherche d'une relation fusionnelle avec leur chien.

Education

Très intelligent, il comprend les ordres mais n'aime pas obéir aveuglément : il doit comprendre le pourquoi d'un ordre, et a souvent tendance à discuter !

Il faut l'éduquer dès l'âge de deux mois et ne jamais relâcher son éducation. S'il fait preuve de  réserve et de retenue avec les autres, il se défendra avec une grande vigueur en cas d'attaque, ou si sa position hiérarchique est remise en cause.
Un impératif absolu : la propriété doit être fermée d'une clôture haute et solide, pour sa sécurité, car il fugue facilement.

Pour qui

Le Husky sibérien est un chien habitué à la vie en groupe (canin ou humain) : il supportera mal la solitude.

C'est un chien très sportif, avec une grande vitalité.
Une promenade autour du pâté de maison ne lui suffira pas... tenez-en compte.

Très curieux, le Sibérian est un chien fugueur, qu'il faut surveiller étroitement, et promener en laisse pour ne pas le voir disparaître.

C'est un chasseur héréditaire: il aura du mal à se contenir envers de petits animaux, et même des moutons.
Hors de question de le laisser en liberté à la campagne, sous peine de conflits avec les voisins.
La ville ne lui conviendra pas, car il a besoin de beaucoup d'exercice.

Soins et alimentation

Le Siberian Husky est un chien plutôt frugal.
L'alimentation faite à la maison doit être plus riche en protéines et en lipides, l'hiver, et particulièrement à la montagne et en période d'entraînement sportif intense.
Les aliments industriels, en croquettes notamment, sont très bien adaptés à ce chien.

Santé

Vermifugation deux à trois fois par an.
Vaccination régulière.
Surveillez ses coussinets.
Le husky sibérien a tendance à faire des carences en zinc.
Son alimentation doit y suppléer : prenez conseil auprès du vétérinaire.

 

Entretien / Toilettage

Le poil du Husky sibérien est "auto-nettoyant". Il n'a pas besoin d'un toilettage régulier.

Maladies

Le Husky de Sibérie est un chien rustique à la santé remarquablement solide.
Attention, il peut être atteint de paralysie vers l'âge de 7 ans. Le remède : une activité fournie et régulière.

Prédispositions du Husky:

  • dysplasie de la hanche, assez rarement. Les champions doivent en être exempts (preuve à fournir)
  • cataracte juvénile pouvant entraîner la cécité vers 2 ans. Rare également

Vérifiez bien que les parents (ou grands-parents) de votre futur chiot ne souffre pas de ces maladies.

Origine

L'apparition de ce chien en Sibérie est très ancienne. Les indiens Chukchies ont utilisé et développé cette race avec plusieurs objectifs : tirer leurs traîneaux en hiver, chasser, et enfin distraire les enfants. Selon leur légende, le Husky naît de l'amour entre un loup et la lune. Le Siberian Husky en aurait gardé l'apparence du loup, et de la lune hériterait de sa queue portée en croissant et de ses étoiles dans les yeux. La légende affirme que, les soirs de pleine lune, Huskies et loups hurlent pour appeler leur mère à redescendre sur Terre.
En 1909, un groupe de chiens Siberian Huskies est importé de Sibérie en Alaska pour les courses du "All Alaska Sweepstake".  Leurs qualités s'imposent.
Un épidémie  de diphtérie frappe le village isolé de Nome en Alaska, à l'hiver 1925 : plusieurs attelages de chiens partis d'une ville lointaine, Néana, font relais. Grâce à eux, le sérum essentiel est livré aux habitants de Nome et les sauve. Cette prouesse valut aux équipages chiens et maîtres une notoriété nationale.
L'American Kennel Club reconnaît la race Husky de Sibérie en 1930.
Le Siberian Husky Club of America est fondé en 1938.
Les premiers Siberian Huskies sont importés en France en 1970, avec une 1ère inscription au L.O.F en 1973. La race a son club spécifique rattachée au club le Siberian Husky France, affilié depuis 1992, mais a d'abord été rattachée au club «Réunion d'Amateurs de Samoyèdes et Chiens Nordiques».

Commentaires  

0 # MeuteHekaettiti 02-12-2010 12:22
Il est mis dans le texte au dessus" Par contre, en meute, le Husky sibérien n'est pas très coulant et ne s'entend pas avec ses congénères.
Plus intelligent que la moyenne, il est très indépendant, même s'il a besoin d'être proche de son maître. Ceci peut décevoir les propriétaires en recherche d'une relation fusionnelle avec leur chien."
Cela est faux!Un husky est un chien de meute et à OBLIGATOIREMENT besoin d'un autre chien pour lui tenir compagnie.Il se peut qu'il ne s'entende pas bien avec,mais cela n'est pas du a la race,le courant ne passe pas forcement bien avec tout le monde.
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 # Merci de la précisionFred, de Tout-Toutou 02-12-2010 22:09
Bonjour Meute,
Merci pour votre contribution. Mais pouvez-vous apporter quelques précisions? Notamment, votre expérience de cette race, et dans quelle limite ou quelle possibilité on peut associer ce chien à d'autres chiens. Est-ce qu'on doit choisir un autre chien de même [censuré], même taille, même âge? Peut-on adopter un autre chien après que le husky soit déjà intégré dans la famille? merci pour vos conseils éclairés. Ici c'est justement un site communautaire: nous voulons permettre de mieux connaître les races de chien, pour les gens qui les adoptent soient certains d'être en harmonie avec le chien qu'ils souhaitent adopter. Et il n'y a pas mieux que l'expérience de ceux qui ont l'expérience d'une race de chien pour conseiller les autres internautes
Amicalement
Répondre | Signaler à l’administrateur