Index Races Chiens
Taille(s): Très grand

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Le Patou: chien de berger pyrénéen

Ne pas confondre avec le berger des pyrénées: s'ils sont originaires des mêmes montagnes, ils sont radicalement différents. Notamment, le berger des pyrénées est bien plus petit.

Photo Chien adulte:
Photo Chiot:

Les people en sont fous

Le Montagne des Pyrénées a adopté :

  • ,

    People
    Sébastien, le petit garçon de la célèbre série "Belle et Sébastien" des années 60. Et le petit garçon en question était campé par Mehdi El Glaoui, fils de Cécile Aubry, réalisatrice de la série, et de Si Brahim El Glaoui, fils du pacha de Marrakech sous le protectorat français.

Race

Prix moyen 900 à 1 200 €
Classification FCI Groupe 2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer, Molossoïdes et chiens de montagne et de bouvier suisses. // Section 3 : Molossoïdes, type montagne. Sans épreuve de travail.
Club de Race et associations

Réunion des Amateurs de Chiens Pyrénéens - RACP

Autres noms Donnée à compléter
Standard de race

Grand, majestueux et plutôt élégant. Il doit avoir des ergots doubles aux pattes arrières.
Le chien ne doit pas rendre une allure lymphatique et lourde.
Consultez la fiche du standard de race auprès du club officiel ou de la SCC pour avoir tous les détails.

Variantes de race
Cousins proches

Caractéristiques

Couleur et poil

Standard du chien de Montagne des Pyrénées

Couleurs du Montagne des Pyrénées

Blanc  ou blanc tâché, exclusivement. La truffe est exclusivement noire.

Poil

Fourrure épaisse, longue et crissante.

Poids et taille au garrot
  • mâle : 56.0 kg à 64.0 kg pour 70.0 cm à 80.0 cm
  • femelle : 50.0 kg à 59.0 kg pour 65.0 cm à 75.0 cm

2 cm supplémentaire sont admis si le chien est d'une exceptionnelle conformité au standard.

Adaptation au climat

De façon générale, les chiens supportent mal les climats chaud et les hautes températures, car ils ne transpirent pas comme nous. Ils peuvent être victime de surchauffe et de coups de chaleur, parfois mortels. Lire les articles de notre rubrique avoir un chien.

Aptitudes

Gardien très apprécié des grandes propriétés ou des fermes, le Patou des Pyrénées retrouve sa vocation première: chien de protection du troupeau en montagne. Il sait se passer d'ordres pour conduire le troupeau en toute sécurité.
ll se contente le plus souvent d'impressionner par sa grande taille et son aboiement pour éloigner les prédateurs de tout poil, y compris les maraudeurs humains... Mais s'il fallait aller plus loin, le Patou n'hésitera pas à se jeter dans la bagarre, même s'il n'est de tempérament batailleur. Ce qui lui vaut une réputation de "chien dangereux": à tort, car il suffit de respecter ses avertissements pour ne rien risquer.

Depuis la réintroduction du lynx, du loup, et de l'ours, les éleveurs pyrénéens ont d'ailleurs réadopté le montagne des Pyrénées pour la garde de leurs troupeau. Des campagnes d'information et des panneaux informent les touristes de ne pas approcher les animaux gardés par des Patous. En promenade, gardez votre propre chien en laisse: s'il se lançait à la poursuite d'un agneau ou approchait de trop près le troupeau, les Patous pourraient bien lui faire un mauvais sort: c'est leur métier de défendre leur "famille".

Tempérament / éducation

Si ce beau grand chien blanc aux longs poils est d'un tempérament calme, placide et affectueux, il ne faut pas oublier que c'est à l'origine un chien de troupeau élevé pour défendre les brebis contre les ours pyrénéens...! 
Il était initialement utilisé pour la garde des troupeaux de moutons.

Chien intelligent et très protecteur envers sa famille, le Patou (c'est son autre nom) est un excellent gardien, qui n'aura pas froid aux yeux.
Mieux vaut donc montrer patte blanche et ne pas approcher de trop près ses protégés, qu'il s'agisse de moutons ou d'humains, s'il les considère comme sa famille.
Car c'est la particularité de cette espèce: se considérer de la même race que ceux auprès desquels il grandit.

Education

Débutez son éducation dès ses 2 mois; elle doit être progressive, jusqu’à ses 8 mois.

Pour qui

Si son gabarit imposant lui donne l'aspect dissuasif qui contribue à en faire un si bon gardien, n'oubliez pas que cette grande taille et l'origine de sa race (les grands espaces de montagne) lui interdisent la vie citadine.

Il sera malheureux sans avoir suffisamment d'espace pour s'ébattre.
Il lui faudra impérativement un parc ou un grand jardin pour satisfaire son besoin d'espace.

Le berger de Montagne des Pyrénées n'est pas agressif.
C'est un bon compagnon pour une famille avec des enfants, avec lesquels il est très affectueux.

 

Soins et alimentation

Concernant l'alimentation du Montagne des Pyrénées, il faudra être attentif, compte tenu de sa carrure, jusqu'à ses 2 ans.

Ceci pour lui permettre de construire sa structure osseuse, tout en évitant une prise de poids excessive.
Votre chiot Patou doit être bien nourri, de façon très équilibrée. A partir de 2 ans une ration quotidienne suffit pour son entretien, incluant des apports en protides (viande) et glucides (riz, pâtes). Complétez sa ration avec des vitamines et du calcium.

L'exercice sera tout aussi nécessaire que son alimentation pour son squelette, son système nerveux, ses intestins, sa peau et sa fourrure. Et contribueront à son moral, ce qui est une garantie de bonne santé pour toutes les races de chien.

Entretien / Toilettage

Sa longue fourrure demande un brossage soigneux deux fois par semaine.

Maladies

Prédispositions du Patou:

  • dysplasie de la hanche et du coude,
  • affections oculaires,
  • hémophilie.

Vérifiez bien que les parents (ou grands-parents) de votre futur chiot ne souffre pas de ces maladies.

Origine

Chien de type lupo-molossoïde, la présence du Patou dans les Pyrénées remonte à très loin. Cette race ancienne est connue dès le Moyen Âge, et utilisée comme chien de garde dans les châteaux. Le célèbre Gaston Phoebus (le Lion des Pyrénées), en fera mention au XIVe siècle. Apprécié également comme chien de compagnie au XVIIe siècle, il connut un grand succès à la cour de Louis XIV.

Le premier descriptif de cette race sera l'oeuvre du Comte de Bylandt, en 1897. Les premiers clubs de race seront créés vers 1907. Puis en 1923 la Réunion des Amateurs de Chiens Pyrénéens, sur l'impulsion de M. Bernard SÉNAC-LAGRANGE, enregistre le standard officiel auprès de la SCC. Un standard qui n'a connu que quelques précisions à ce jour, aucune modification substantielle.

Cette race très ancienne descend du Dogue du Tibet. C'est un cousin des Mâtins espagnols et italiens, autres chiens de garde redoutables adoptés par les châtelains du Moyen-Âge.

Longtemps oublié, malgré le court instant de gloire apporté par la série télévisuelle "Belle et Sébastien", le chien Montagne des Pyrénées revient à la mode, notamment pour son utilisation en tant que gardien de troupeau en Pyrénées. Traditionnellement, le jeune chiot, qui naît en bergerie, est laissé en permanence avec les brebis: c'est ainsi qu'il développe son attachement profond au troupeau, qui fait de lui un gardien vaillant et exceptionnel. Il passera sa vie de gardien au sein du troupeau, été comme hiver.

Commentaires  

0 # chien montagne de Pyrénéesmilla 01-08-2015 01:22
Bonjour je voulez savoir si un chiot patou de 3 mois soit faible des pattes arrière qu'il est une démarche en X on dirait qu'il n'est pas assez solide des pattes arrière merci de me donner une réponse parce que je m'inquiète
Répondre | Signaler à l’administrateur