Index Races Chiens
Taille(s): Moyen
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Shar-pei, le chien des repasseuses

Le shar-peï a un faciès particulier, qui évoque une sorte de petit hippopotame plissé au nez écrasé. 
Le shar-peï fait partie des races de chiens chinois,

Notez que l'orthographe exacte est Shar-Pei, et non pas Sharpei... Tenez-en compte pour trouver des fiches, des juges de race ou encore des évènements autour du Shar-Pei (confirmation, concours de beauté etc.).

Photo Chien adulte:
Photo Chiot:

Les people en sont fous

Le shar-peï a adopté:

  • ,

    People:
    Diego Maradona, Massimo Gargia 

Race

Prix moyen 1 000 €
Classification FCI Groupe 2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer, Molossoïdes et Chiens de montagne et de bouvier suisses. // Section 2.1 : Molossoïdes, type dogue. Sans épreuve de travail.
Club de Race et associations

SHAR-PEI CLUB DE FRANCE

Autres noms Donnée à compléter
Standard de race

Des plis en excès ne sont pas toujours un critère de beauté. Renseignez-vous bien auprès du club officiel ou d'un  juge de race.
Les plis sont caractéristiques au niveau de la tête.

Variantes de race
Cousins proches

Caractéristiques

Couleur et poil

Notez que la langue du Shar-Pei est de préférence noir bleuâtre (comme son cousin le chow-chow, autre chien chinois).

Son poil est très caractéristique. Il doit être court, dur et hérissé, sans sous-poil. 
Shar-peï veut dire "peau de sable".

Couleurs unies admises : noir, marron, bleu, beige, fauve, et crème. Le blanc n'est pas accepté.
Souvent, la queue et la région postérieure des cuisses sont plus clairs. On tolère un ton ombré sur le long du dos et les oreilles.

 

Poids et taille au garrot

Chien de taille moyenne.

  • mâle : 20 kg à 25 kg pour 44 cm à 51.0 cm
  • femelle : 20 kg à 25 kg pour 44.0 cm à 51.0 cm
Adaptation au climat

Le Shar-pei n'aime pas la pluie ni le froid, et préfère un panier ou un canapé bien douillets.  
Notez que de façon générale, les chiens supportent mal les climats chaud et les hautes températures, car ils ne transpirent pas comme nous. Ils peuvent être victime de surchauffe et de coups de chaleur, parfois mortels. Lire ces articles: coup de chaleur du chien et chiens qui supportent la chaleur.

Aptitudes

Chien de chasse et de garde. Autrefois aussi utilisé pour le combat. C'est également un agréable chien de compagnie, à condition de ne pas oublier son ascendance dogue / molosse.

Tempérament / éducation

Ne le prenez pas pour une peluche bizarroïde.
Diego Maradona, mordu par son sharpei, rappelle de façon cuisante qu'il s'agit d'un chien molossoïde, utilisé autrefois pour le combat, la chasse et la garde.

Le shar-pei a conservé de ses ascendants utilisés pour la garde, un caractère  à la fois indépendant, fidèle et affectueux envers sa famille.
C'est un chien enjoué et tranquille.

C'est un chien de compagnie très proche de ses maîtres, presque collant.

Education

Comme il aime attirer l'attention, il s'éduque facilement.
Il peut se montrer un peu bûté et entêté.
Il peut aussi se mettre à bouder s'il estime qu'une réprimande n'est pas justifiée.
Pour favoriser sa socialisation, faites-le sortir dès ses 2 mois, et régulièrement.

Pour qui

Le Shar-pei s'adapte très bien à la vie de famille et peut vivre en ville et en appartement. Ce chien calme demande peu d'exercice: il se contenta d'une sortie matin, midi et soir. Ce n'est pas un chien très sportif, même s'il aime bien les balades à la campagne.
Le shar-peï est particulièrement attaché à la propreté: il déteste faire ses besoins dans son environnement proche. Vous devrez donc le sortir régulièrement dès l'âge de 2 mois, même si les vaccins ne sont pas finis.

Soins et alimentation

Ne jamais donner les restes de table (trop gras pour lui).

Concernant l'alimentation du sharpei, reportez-vous aux conseils généraux sur l'alimentation des chiens

Entretien / Toilettage

Du fait de la nature son poil, le shar-pei n’est jamais toiletté.
Il faut maintenir une bonne hygiène de sa peau, car elle est très sensible.
Lavez-le au moins une fois par mois, mais avec un shampoing de PH neutre pour chien, ceci dès son plus jeune âge.
N'utilisez jamais de sèche cheveux, qui dessèche la peau.
Préférez le séchage avec une serviette.

Maladies

Le shar-peï, s'il provient d'un élevage sérieux, n'a pas plus de problèmes que d'autres races de chien.

Certaines idées fausses courent sur le shar-pei, notamment en ce qui concerne sa peau.
Il ne contracte pas de maladies particulières, du moins pas plus que d'autres races, et le talquer entre les plis ne présente aucun avantage prouvé.

Le shar-pei peut être sujet à:

  • la fièvre du Shar-Pei: le chien souffre d'épisodes fiévreux inexpliqués typiques, alors que les analyses sont correctes. Elle apparaît plus souvent chez de jeunes chiens, cède au bout de 24 à 48 h. On soupçonne un lien avec l'amylodoïse.
  • l'amylodoïse: cette maladie peu connue en France, s'attaque aux reins et organes vitaux. Toutes les races peuvent être atteintes.
  • l'entropion: enroulement des paupières sur l'oeil. Ceci provoque une irritation de la cornée, pouvant entraîner une cécité partielle ou totale de l'oeil touché en l'absence de soin.
  • luxation de la glande de harder: cette glande permet de fabriquer les larmes. Elle peut ressortir au coin de l'oeil. Pas réellement douloureux, mais gênant pour le chien. Ce défaut existe aussi chez d'autres races (notamment le Bulldog anglais)
  • la pyodermite:  cette maladie de peau est due à un champignon, et est souvent transmise par l'un des parents. Elle se déclare le plus souvent suite à un affaiblissement du système immunitaire, causé par des évènements particuliers (stress, bagarre, mise bas, changement brutal de nourriture...).
  • la démodécie: cette maladie de peau est due à un parasite, le démodex, qui pond et se développe dans la peau du Shar-pei (ou d'autres chiens d'ailleurs).
  • pattes avant arquées, mauvais aplombs, dysplasie: la responsabilité relève le plus souvent du sérieux de l'éleveur...

Vérifiez bien que les parents (ou grands-parents) de votre futur chiot ne souffre pas des maladies transmissibles génétiquement.

Origine

Le shar-peï est une race de chien d'origine chinoise.

Le shar-pei date de plus de 2 000 ans.
Les premières traces de ce chien molosse remontent à 206 ans avant J.Christ.
Ce qui accroît la difficulté des recherches.

Des statuettes et figurines en terre cuite retrouvées dans les tombeaux datant de la dynastie des Han démontre l'ancienneté millénaire du shar-pei.
On peut admirer des exemplaires au musée du Louvre, au British Museum et au Musée d'Art Asiatique de San Francisco.

D'après certains manuscrits anciens, le shar-peï de la dynastie des Han était un chien de chasse.
On l'aurait utiliser en particulier pour chasser  la mangouste.

C'est la ville de Dah-Let (province de Kwangtung) qui aurait permis de faire renaître l'ancienne race de chien des Han.
Le magazine new-yorkais "Dogs" publie en 1971 la photo d'un shar-peï, en affirmant qu'il s'agit du dernier survivant de la race.

Fort heureusement, l'article est lu par Matgo Law de Hong-Kong, propriétaire d'une douzaine de shar-peï.
Celui-ci décide de sauver la race de la disparition totale, avec l'aide d'un ami.
Les premiers shar-peï arriveront en France en 1981, grâce à quelques passionnés du shar-pei.
Les premières portées françaises naissent en 1983.
Le Shar-Peï Club de France est créé en 1985.
Depuis environ 10 ans, la France compte 1 000 et 1 200 naissances de chiot par an.

What do you think?

Send us feedback!